Le plaisir de tout conserver sans modération : une question de taille ?

Gaudinat, Arnaud (Haute école de gestion de Genève, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale)

Pourquoi jeter lorsqu’on peut conserver? Exit le papier physique et les mètres linéaires. L’ère du numérique a tout chamboulé. L’espace dans les nuages est infini, c’est la promesse de la loi Kryder qui prédit empiriquement le doublement de la densité de stockage tous les ans depuis 60 ans. Mais conserver l’information c’est bien, la retrouver c’est encore mieux et indispensable. Google trouve plutôt bien son chemin parmi plus de 1000 milliards de documents décentralisés. Alors pourquoi devrions-nous perdre du temps à trier, archiver, sélectionner, effacer nos centaines d’emails, de photos et autres documents? Ici sont présentés quelques idées, repères et exemples relatifs à la problématique de la conservation de toute l’information numérique plutôt que de son élimination.


Mots-clés:
Type d'article:
professionnel
Faculté:
Economie et Services
Ecole:
HEG GE Haute école de gestion de Genève
Institut:
CRAG - Centre de Recherche Appliquée en Gestion
Classification:
Sciences de l’information
Date:
2016
Pagination:
6 p.
Publié dans
Arbido
Numérotation (vol. no.):
2016, no 3
ISSN:
1420-102X
Ressource(s) externe(s):
Ressource(s) externe(s):
Le document apparaît dans:



 Notice créée le 2016-10-17, modifiée le 2018-08-31

Fichiers:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)