Tests d’utilisabilité : comparaison entre une méthode avec modération en présentiel et une méthode automatisée à distance, étude de cas appliquée au site e-rara.ch

Rey, Raphaël (Haute école de gestion de Genève, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Meystre, Valérie (Haute école de gestion de Genève, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale)

Face à la multitude des méthodes de test d’utilisabilité existantes, il peut être difficile de choisir la plus adaptée. Cette étude se propose de comparer deux d’entre elles en les appliquant au site e-rara.ch : la première avec modérateur et think-aloud, et la seconde automatisée à distance. A l’aide du même test construit avec le logiciel Loop11, le but est de déterminer si l’une de ces deux méthodes permet de mieux détecter certains types de problèmes. L’analyse des données de quatre-vingt-quatre participants à distance et de sept autres avec modérateur nous a permis d’identifier vingt-cinq problèmes d’utilisabilité. Nous avons constaté que le test à distance se prête bien à la comparaison de deux variantes d’un même site et permet de remonter des problèmes marginaux, tandis que le test avec modérateur relève mieux le ressenti des participants, les doutes et les erreurs de compréhension de certains éléments.
There is a lot of different usability test methods and it can be hard to choose the most relevant. This study propose to compare two of those methods : one using a moderator and think-aloud and a remote method. We used the same test, built with the Loop11 software, including five tasks to perform in the e-rara.ch website and a questionnaire. We wanted to see if one of those methods could detect some kind of usability problems better than the other, and what kind of problems. We analysed the data of eighty-four remote participants and seven moderated participants and found twenty-five usability problems. They show that remote test is better at comparing two website versions and identifying little problems, but that the moderated test allows us to see the participant’s feelings and doubts and if some elements are difficult for him/her to understand. Choosing one usability test method depends on the data type we’re searching for.


Mots-clés:
Type d'article:
professionnel
Ecole:
HEG GE Haute école de gestion de Genève
Institut:
Centre de Recherche Appliquée en Gestion
Classification:
Sciences de l’information
Date:
2014
Titre du document hôte:
Ressi : revue électronique suisse de science de l'information
Numérotation (vol. no.):
2014, no 15
Ressource(s) externe(s):
Le document apparaît dans:



 Notice créée le 2015-05-13, modifiée le 2017-11-28


Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)