Réduire la perception du conflit travail-vie personnelle : quelques recommandations pour les directions des ressources humaines

Thomet, Mélanie (Haute école de gestion Fribourg (HEG-FR), HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Rossi, Mathias (Haute école de gestion Fribourg (HEG-FR), HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale)

Au sein de cette étude, nous cherchons à identifier les moyens à disposition d’une organisation publique pour prévenir un conflit entre le travail et la vie personnelle dans un milieu peu enclin à concilier ces deux sphères: le métier de policier. Pour ce faire, nous allons chercher à comprendre quels sont les impacts de certaines variables organisationnelles (la perception de l’autonomie, des exigences de la tâche, du soutien social et organisationnel) et d’une variable psychographique (le sentiment de cohérence) sur la perception de ce conflit. Notre méthodologie mixte mobilise différentes approches : une étude quantitative qui permet d’explorer les données et des entretiens individuels. L’étude quantitative porte sur un échantillon représentatif de 44 individus. L’analyse des données débute avec des statistiques descriptives (comprenant une analyse univariée de la variance, un test de rang signé de Wilcoxon et des tests exacts de Fisher), puis plusieurs modèles vont être utilisés : des analyses de corrélations, de régressions linéaires simples et multiples. Nous pouvons ainsi vérifier cinq hypothèses spécifiques. Des entretiens individuels ont appuyé les résultats de l’étude quantitative et ont permis de comprendre de manière plus précise l’impact des variables organisationnelles et psychographique sur la perception d’un conflit travail-vie personnelle. Un guide d’entretien a été établi en s’appuyant sur les résultats de l’étude quantitative, plus particulièrement sur les items de chaque échelle utilisée. Cinq entretiens semi-directifs avec des agents ont été menés et différentes recommandations ont pu être élaborées. Nos résultats nous permettent de proposer à l’organisation des mesures concrètes afin de diminuer la perception d’un conflit travail-vie personnelle. Par exemple nous pourrions préconiser, afin de diminuer la fréquence d’ordres contradictoires (éléments de la demande psychologique), que les supérieurs hiérarchiques indirects suivent des agents sur le terrain pendant au moins deux tournus ou que ces derniers assistent à certaines séances entre cadres.


Keywords:
Conference Type:
full paper
Faculty:
Economie et Services
School:
HEG-FR
Subject(s):
Economie/gestion
Publisher:
Biarritz, France, 31 mai - 1er juin 2018
Date:
Biarritz, France
31 mai - 1er juin 2018
2018
Pagination:
30 p.
Published in:
Actes du 7ème Colloque AIRMAP
Appears in Collection:

Note: The status of this file is: restricted


 Record created 2018-07-23, last modified 2019-06-11

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)