Vins sans sulfites ajoutés et labels environnementaux : quel prix pour les consommateurs suisses?

Deneulin, Pascale (School of Viticulture and Enology, HES-SO // University of Applied Sciences Western Switzerland) ; Dupraz, Xavier (School of Viticulture and Enology, HES-SO // University of Applied Sciences Western Switzerland)

Les sulfites, bien que naturellement présents dans de nombreux produits alimentaires, sont de plus en plus mis en cause par les consommateurs. Cet article s’intéresse au consentement à payer des consommateurs pour des vins sans sulfites ajoutés et labellisés bio et biodynamie. Un panel de 98 consommateurs a participé à une expérience originale alliant dégustation et processus économique. La qualité sensorielle d’un vin reste le premier critère de choix des consommateurs suisses. Toutefois, les labels environnementaux entraînent un consentement à payer moyen de +2 fr. la bouteille, et la mention «sans ajout de sulfites» +1 fr. Ces résultats, qui pour l’heure indiquent des tendances, devront être vérifiés dans le futur.


Article Type:
scientifique
Faculty:
Ingénierie et Architecture
School:
Changins
Subject(s):
Ingénierie
Date:
2018-06
Pagination:
7 p.
Published in:
Revue suisse Viticulture, Arboriculture, Horticulture
Numeration (vol. no.):
2018, 50, 3, pp. 176-182
ISSN:
0375-1430
Appears in Collection:

Note: The status of this file is: restricted


 Record created 2018-09-25, last modified 2018-12-20

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)