En première ligne : le personnel face à la violence dans les établissements socio-éducatifs : une question de genre

Bovey, Laurent (Haute école de travail social et de la santé EESP Lausanne, HES-SO) ; Kuehni, Morgane (Haute école de travail social et de la santé EESP Lausanne, HES-SO)

Dans le canton de Vaud, de récentes modifications légales interdisent les mesures de contrainte mécanique et topologique dans les établissements socio-éducatifs. Dans ce contexte, l'accompagnement institutionnel des personnes en situation dite «complexe», soit cumulant une déficience intellectuelle et des troubles psychiques, est l'objet de nombreux débats. Partant d'entretiens semi-directifs réalisés avec des éducateurs et éducatrices, cet article questionne l'usage de la force physique par le personnel éducatif (notamment les pratiques de contention manuelle), mais aussi ses réactions face aux gestes violents des personnes en situation de handicap. Il mobilise une perspective de genre et montre que, bien que cachée et contraire aux valeurs de métier, la violence (subie et agie) trace une ligne de démarcation informelle entre le personnel éducatif et reflète un accès inégal à la reconnaissance professionnelle.


Article Type:
scientifique
Faculty:
Travail social
Branch:
Travail social
School:
HETS&Sa | EESP
Institute:
LaReSS - Laboratoire de Recherche Santé-Social de la Haute Ecole de travail social et de la santé EESP Lausanne
Subject(s):
Travail social
Date:
2018-12
Pagination:
19 p.
Published in:
Regards Sociologiques
Numeration (vol. no.):
2018, no. 52, pp. 121-139
ISSN:
1164-0871
External resources:
Appears in Collection:

Note: The file is under embargo until: 2021-01-01


 Record created 2019-05-28, last modified 2019-08-20

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)