Développement d’un programme innovant pour mieux soutenir les familles vivant avec un enfant présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme : s’inspirer des expériences des milieux communautaires

Milot, Elise (Université Laval, Québec) ; Grandisson, Marie (Université Laval, Québec) ; Allaire, Anne-Sophie (Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale CIRRIS, Université Laval, Québec) ; Bédard, Charlène (Université Laval, Québec) ; Caouette, Martin (Université du Québec, Trois-Rivières) ; Chrétien-Vincent, Myriam (Université Laval) ; Marcotte, Justine (Université Laval, Québec) ; Moisan, Sébastian (Université Laval, Québec) ; Tétreault, Sylvie (Haute école de travail social et de la santé EESP Lausanne, HES-SO)

Au Québec, les besoins de répit et de soutien des familles ayant un enfant présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) sont nombreux et persistent. C’est ce qui a motivé un collectif de recherche composé d’acteurs de la ville de Québec à développerOASIS+, une offre de services de soutien à domicile et dans la communauté misant sur l’engagement et la formation d’étudiants universitaires issus des programmes d’ergothérapie et de travail social. Afin de guider le développement d’OASIS+, des entretiens ont été menés avec des représentants d’organismes communautaires de la province de Québec qui ont contribué à élaborer de tels services de soutien. Ils ont permis d’identifier des facilitateurs pour l’implantation d’une offre de services aux familles qui soit pérenne. Cet article présente les résultats de l’analyse de contenu thématique de ces entretiens. Miser sur l’engagement d’étudiants formés semble une avenue pertinente pour favorise le mieux-être des familles.

In Quebec, respite needs of families with a child with intellectual disabilities (ID) or autism spectrum disorder (ASD) remain numerous and persistent. With this in mind, a research committee in Quebec City developed OASIS+, a program that offers a range of support services at home or in the community and that relies on the commitment of trained occupational therapy and social work university students.The aim of this paper is to present data from phone interviews with representatives of community organizations of different regions of the province of Quebec (Canada) who have contributed to the elaboration of this kind of services. The results, derived from a thematic content analysis, helped to guide the development of OASIS+. In conclusion, it seems that the involvement of trained students represents an effective strategy for fostering the well-being of families.


Mots-clés:
Type d'article:
scientifique
Faculté:
Santé
Filière:
Ergothérapie
Ecole:
HETS&Sa | EESP
Institut:
LaReSS - Laboratoire de Recherche Santé-Social de la Haute Ecole de travail social et de la santé EESP Lausanne
Classification:
Santé
Date:
2019-02
Pagination:
18 p.
Veröffentlicht in:
Service social
Numérotation (vol. no.):
2019, vol. 61, no. 1, pp 47-64
DOI:
ISSN:
1708-1734
Ressource(s) externe(s):
Le document apparaît dans:

Note: The status of this file is: restricted


 Datensatz erzeugt am 2019-07-09, letzte Änderung am 2019-07-16

Volltext:
Volltext herunterladen
PDF

Dieses Dokument bewerten:

Rate this document:
1
2
3
 
(Bisher nicht rezensiert)