Des piles à combustible dans la navigation : possibilités et limitations

Affolter, Jean-François (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Carpita, Mauro (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Gaille, François (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Schintke, Silvia (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale)

Les piles à combustible pour la mobilité sont encore en développement et les attentes des consommateurs doivent encore souvent être modérées. Cette étude examine donc le potentiel global d’application dans la navigation et tente de déterminer les problèmes et les avantages pour des applications de piles à combustible dans le domaine marin, plus particulièrement en eau douce, sur les lacs et canaux. Pas de pollution de l’eau, ni de l’air, pas d’odeurs nauséabondes et un faible bruit sont les avantages majeurs. Les systèmes nécessitant une large autonomie doivent toutefois faire l’objet d’études particulières pour le choix le mieux adapté de la technologie.


Type d'article:
professionnel
Faculté:
Ingénierie et Architecture
Ecole:
HEIG-VD
Institut:
IESE - Institut d'Energie et Systèmes Electriques
Date:
2007-01
Pagination:
4 p.
Publié dans:
Bulletin SEV/AES
Numérotation (vol. no.):
2007, vol. 1, pp. 31-34
ISSN:
1420-7028
Le document apparaît dans:

Note: The status of this file is: restricted


 Notice créée le 2020-02-11, modifiée le 2020-10-27

Fulltext:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)