Impacts du sanglier sur le tapis herbacé en Haute Chaîne du Jura : les prémices d'un projet interdisciplinaire

Heima, Céline (x) ; Fischer, Claude (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia), HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) ; Prunier, Patrice (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia), HES-SO // Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale)

Du fait de l’importante croissance des populations de sanglier en montagne, la question des pertes fourragères en alpage se pose de plus en plus. Dans ce contexte, la présente étude s’intéresse à qualifier les impacts du sanglier sur un alpage de la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura, en France, par l’appréhension croisée de plusieurs aspects : l’inventaire des surfaces impactées, la détermination des types de végétation affectés par des boutis1, l’implication en terme pastoral et la nature des types biologiques en présence. La localisation des boutis indique que certaines communautés végétales sont plus affectées que d’autres. En effet, les pâturages gras représentent le type d’habitat fréquenté le plus activement par le sanglier. Les pelouses calcicoles sont peu impactées. Les pelouses acidophiles sont modérément affectées. Les groupements nitrophiles, les mégaphorbiaies et les pelouses sèches sont très peu touchés. Il existe donc une variabilité dans la répartition des boutis, et cette dernière n’est pas le fruit du hasard. Par l’estimation des pertes fourragères, il peut être affirmé que les retournements constatés sur l’alpage à l’été 2010 ne revêtent pas de trait de gravité et ne remettent pas en cause la disponibilité de la ressource. Dans l’état actuel, aucun pool d’espèces caractéristiques n’a pu être défini pour qualifier la végétation recolonisant les boutis. Mais, de manière générale, le pourcentage de espèces monocarpiques2 et vivaces3 pionnières semble être légèrement plus important sur les surfaces retournées.


Note: Cet ouvrage constitue le premier volume des cahiers de la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura. Il est également le recueil des actes du colloque scientifique international qui s’est tenu les 10 et 11 mars 2016 dans les locaux de la Communauté de communes du Pays de Gex.


Conference Type:
full paper
Faculty:
Ingénierie et Architecture
School:
HEPIA - Genève
Institute:
inTNE - Institut Terre-Nature-Environnement
Publisher:
Gex, France, 10-11 mars 2016
Date:
2016-03
Gex, France
10-11 mars 2016
Pagination:
pp. 119-125
Published in:
Du Reculet aux sommets alpins : quels changements sur les crêtes ?
Appears in Collection:



 Record created 2020-08-12, last modified 2020-10-27

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)