Le Spectacle du futur

Midal, Alexandra (HEAD - Genève, Haute école d'art et de design, HES-SO // Haute école spécialisée de Suisse occidentale)

« La plupart des prédictions de la science-fiction se sont révélées fausses […] H.G.Wells avait certes prédit la bombe atomique, d’autres écrivains, la société de surconsommation. Mais en général la science-fiction s’est trompée sur le futur […] pour moi, la science-fiction est morte. Y-a-t-il un avenir pour l’avenir ? non. » C’est en ces termes que l’écrivain James Ballard fustigea l’association entre futur et science-fiction. Il voyait dans la conquête spatiale et l’alunissage de Juillet 1969, l’arrêt de mort de l’idée du futur. Ballard s’interroge « le futur est-il arrivé trop tôt, quelque part vers le milieu du siècle, à l'apogée de la science-fiction moderne ? »


Mots-clés:
Type de conférence:
abstract
Faculté:
Design et Arts visuels
Ecole:
HEAD - Genève
Institut:
HEAD Institut de recherche en art et en design - IRAD
Adresse bibliogr.:
Bordeaux, CAPC Musée d'art contemporain
Date:
2016-11
Bordeaux
CAPC Musée d'art contemporain
Veröffentlicht in:
Théorie visuelle : n'importe quoi mais pas n'importe comment
Ressource(s) externe(s):
Le document apparaît dans:



 Datensatz erzeugt am 2021-03-24, letzte Änderung am 2021-06-23


Dieses Dokument bewerten:

Rate this document:
1
2
3
 
(Bisher nicht rezensiert)