L’avenir de la profession infirmière : pour une différenciation sans balkanisation

Toffel, Kevin (HESAV Haute Ecole de Santé Vaud, HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale) ; Longchamp, Philippe (HESAV Haute Ecole de Santé Vaud, HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale)

S’appuyant sur une enquête sociologique menée en Suisse, cet article se penche sur les conséquences du processus de différenciation qui caractérise la profession infirmière dans l’ensemble des pays occidentaux. L’avènement d’une nouvelle fraction professionnelle en charge de la production d’un savoir scientifique spécifique représente un pas important vers davantage d’autonomie. Mais cette évolution comporte aussi le risque de dévaluation de l’activité clinique au lit du patient et de soumission aux logiques managériales .

This article is based on a sociological survey conducted in Switzerland. It analyses the consequences of the differentiation process that characterizes the nursing profession in all Western countries. The emergence of a new fraction within the profession, that ensures the production of a specific scientific knowledge, represents an important step towards increased autonomy. Such an evolution also carries the risk of devaluing the bedside clinical activity and of submitting the nursing profession to managerial logics.


Keywords:
Article Type:
scientifique
Faculty:
Santé
School:
HESAV
Institute:
Unité de recherche en santé, HESAV
Date:
2021-06
Pagination:
4 p.
Published in:
Médecine des maladies métaboliques
Numeration (vol. no.):
Juin 2021, vol. 15, no. 4., pp. 394-397
DOI:
ISSN:
1957-2557
Appears in Collection:



 Record created 2021-05-26, last modified 2021-06-18

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)